La Fondation de la Mer et HLD pour la Méditerranee décernent une première bourse conjointe

La Fondation de la Mer et HLD pour la Méditerranee soutiennent la recherche sur les éponges et leurs propriétés neuropharmacologiques.

Marie Grenier, boursière

La Fondation de la Mer et HLD pour la Méditerranee décernent une première bourse conjointe à Marie Grenier, étudiante à l’Université Aix-Marseille, pour sa thèse sur les éponges de bain : “systématique intégrative des éponges de bain (Demospongiae, Dictyoceratida, Spongiidae) et évaluation de leurs propriétés neuropharmacologiques.”

Les éponges jouent un grand rôle écologique dans la mer. Grâce à leur capacité à filtrer l’eau de mer, elles jouent un rôle fondamental dans l’échange de nutriments dans la colonne d’eau. Sur les 9 000 espèces actuellement répertoriées, 15 sont pêchées à travers le monde pour approvisionner la filière cosmétique en éponges de bain (ou de toilette). Aujourd’hui, 25% de la protection mondiale d’éponges vient de Méditerranée.

Depuis plusieurs décennies, les éponges ont aussi démontré une grande diversité d’activités pharmacologiques, notamment des propriétés anti-cancéreuses, anti-inflammatoires, mais aussi anti-infectieuses. Des études seront également menées sur la maladie d’Alzheimer et la sclérose amyotrophique latérale.

La thèse récompensée poursuit trois objectifs : 

  • Développer une approche de taxonomie, c’est à dire de classification des éponges plus complètes que celle qui existe.
  • Évaluer leurs propriétés neuropharmacologiques des éponges.
  • Optimiser une méthode d’extraction écoresponsable en sauvegardant le squelette des éponges, permettant ainsi sa commercialisation traditionnelle après l’extraction des composés chimiques.

Marie Grenier nous présente ses travaux sur les éponges : 

La Fondation de la Mer décerne chaque année des bourses pour soutenir de jeunes doctorants dans leur mission de recherche sur l’Océan, sur des sujets très divers : sciences de la Vie et de la Matière, sciences de l’environnement, Histoire, sciences humaines et sociales. Notre partenariat avec HLD pour la Méditerranee nous permet de renforcer notre impact au service de la recherche” se félicite Sabine Roux de Bézieux, présidente de la Fondation de la Mer.

HLD pour la Méditerranee est particulièrement engagé pour la protection de l’environnement marin méditerranéen. Avec la Fondation de la Mer, nous marquons une nouvelle étape importante pour soutenir des projets scientifiques innovants et ambitieux” ajoute Jean-Bernard Lafonta, co-fondateur de HLD pour la Méditerranee.

A propos du partenariat entre HLD pour la Méditerranee et la Fondation de la Mer

HLD pour la Méditerranee et la Fondation de la Mer ont signé une convention de partenariat en septembre 2020, pour soutenir de jeunes chercheurs dont les travaux portent sur la mer Méditerranée, dans toutes ses dimensions, ainsi qu’à la biodiversité qui s’y trouve et aux activités qui s’y déploient.

Une nouvelle bourse conjointe sera décernée chaque année, sur proposition du Conseil scientifique de la Fondation de la Mer. Les candidatures pour la prochaine édition de la bourse Fondation de la Mer / HLD pour la Méditerranee seront reçue à compter du 15 avril 2021, sur le site de la Fondation de la Mer.

HLD pour la Méditerranee soutient également les projets de protection de la biodiversité de la Fondation de la Mer, notamment dans le cadre de son programme “SOS Corail” pour l’étude et la préservation des récifs coralliens, herbiers et mangroves.

 

À propos de la Fondation de la Mer

Face à l’urgence climatique et à la dégradation de la vie dans l’Océan des personnalités du monde maritime et de la société civile ont créé la Fondation de la Mer. La Fondation soutient aujourd’hui une centaine d’acteurs agissant pour un Océan en bonne santé. Elle met aussi en œuvre ses propres projets pour protéger la biodiversité marine lutter contre les pollutions en mer soutenir la recherche encourager l’innovation informer et sensibiliser tous les publics notamment les jeunes.